Et dans 15 ans, ils feront quoi?

Vous avez tous du entendre parler de ce qui est arrivé au Havre et à Sevran récemment : deux enfants (moins de 13ans ) ont été victime de ‘jeux’ violents de la part de leurs camarades. L’un est mort, l’autre a fini aux urgences et devrait sortir aujoourd’hui. Ces "jeux" que l’on pensait marginaux sont en fait assez répandus.
Citons par exemple le « jeu » de la mort subite ou de la couleur : un enfant qui porte le plus grand nombre de vêtements de la couleur désignée le matin est frappé et humilié toute la journée ;le « jeu » du taureau : un groupe d’enfants ou d’adolescents foncent, tête baissée, sur un enfant désigné ;le « jeu » de Beyrouth : des enfants demandent à un autre la capitale du Liban. Si l’enfant ne sait pas répondre à cette question, il est frappé sur ses parties masculines ainsi que

Le « jeu » du cercle infernal, le « jeu » de la cannette, le « jeu » du mikado, le bouc émissaire, le petit pont massacreur etc où le principe est toujours le même. Au sein d’un cercle de jeu,un objet est lancé ; le joueur qui ne le rattrape pas devient la victime et est alors roué de coups par les autres joueurs [C’est ce qui s’est passé au Havre et à Sevran).

Selon une enquete de sept 2007 portant sur des jeunes de 7 à 17 ans  ( primaire => lycée) et leurs parents, 26 % des enfants déclarent avoir déjà assisté à ces jeux et 12 % y avoir participé – 59 % «pour faire comme les copains» et 46 % parce qu’ils trouvaient ça «drôle». Près de 40 % des parents croient que ces jeux ne sont pas pratiqués à l’école primaire alors qu’ils débutent en maternelle et 67 % sont persuadés qu’il n’y jouerait jamais. Un enfant sur dix déclare être «tapé par jeu».

Je ne suis pas si vieille que ça, et à mon époque, que ce soit en primaire et au collège dans ma ‘campagne’ d’Aix ou au lycée à Gre, ca n’arrivait presque jamais, juste un peu de racket au lycée, mais pas juste pour "s’amuser" ! ! !
Selon le site de l’assoc SOSBenjamin, le ministère aurait enfin décidé de se mobiliser, éditer une brochure de prévention et de mettre en place une formation aux personnels de santé de l’EN au niveau académique pour détecter à temps ces ‘jeux dangereux’. Enfin !
Mais qu’est ce qui se passe dans la tête de ces gamins? Et les parents? Qu’est ce que ces gosses vont donner une fois adultes? Futurs parents violents? Meurtriers?
 Et oui ! Ce sont des pré-ado qui font ça pour s’amuser !?!
 

Une réflexion sur “Et dans 15 ans, ils feront quoi?

  1. Vanessa dit :

    vi g vu ça et c horrible …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s