LE CHAT POTTE ♥♥♥

Produit par Dreamworks Animation

Date de Sortie Française : le 30 Novembre 2011

Synopsis :

C’était bien avant que notre mythique Chat Potté ne croise la route de Shrek… Le légendaire félin, et non moins redoutable amant, s’était alors embarqué dans un périple riche en rebondissements, avec la ravissante et rusée Kitty Pattes de Velours et Humpty Alexandre Dumpty, véritable « cerveau » de l’opération. Leur objectif : s’emparer de la fameuse Oie aux Œufs d’Or pour sauver la ville où le Chat Potté a grandi. Voici l’histoire véridique du Chat, du Mythe, de la Légende et… des Bottes !

En savoir plus sur Puss in Boots sur Allociné.

My Review : 

Ma Note : Globalement Satisfaisant/ Tarif Réduit quand même recommandé – 3/5

Définitivement une animation à emmener voir à vos enfants, LE CHAT POTTE, malgré ses multiples qualités, manquent un peu du panache nécessaire pour en faire une bonne animation pour public adulte malgré tout.

Alors, ne vvous méprenez pas, le film représente  1h30 de plaisirs et de rigolade. 

La première qualité de ce prequel aux Shreks, et que, justement, il ne se repose pas du tout sur sa franchise-mère. Le Chat Potté étant un personnage suffisamment charismatique, on ne s’intéressera donc qu’à ses « origines », ce qui est grandement appréciable compte tenu de la perte de souffle des animation de l’ogre vert.

Le Chat Potté est le véritable pendant animé aux films de cape et d’épées que vous avez pu voir dans votre jeunesse, style pas très à la mode mais grandement efficace, puisque pas une seule fois le spectateur va s’ennuyer. Entre le passé de ses héros, les méchants méchants, et ceux encore plus méchants, les rebondissements certes prévisibles et les révélations à gogo, le film se défend très bien et certains actioner devraient même en prendre de la graine.

L’humour passe également très bien, et les scénaristes ont évité l’écueil de la blague forcé si courante dans les dessins animés à destination multi-public.

Dreamworks fait ici un beau bond en avant technique sur certains plans, grignotant petit à petit son écart avec Pixar, notamment sur les scènes d’actions et sur la modélisation de la fourrure des félins.

Le seul mauvais point de ce film sera donc un manque latent d’originalité, puisque, quelque part, le tout demeure très prévisible,et l’on assiste plus pendant l’heure et demie à une re-visite des fables et films d’aventure, qu’à quelques chose de vraiment original (et qui aurait été totalement possible avec un personnage de telle envergure).

Rafraîchissant et efficace, certes… mais sans doute assez rapidement oubliable…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s