Le VILLAGE des OMBRES ♥♥

Réalisé par Fouad Benhammou
Avec Christa TheretBárbara GoenagaOrnella Boulé, …

Date de Sortie Française : le 17 Novembre 2010.

Synopsis : 

Un groupe d’amis prend la route pour passer le weekend dans le village de Ruiflec. Arrivés sur place, certains disparaissent mystérieusement, sans explication. Les autres, tout en essayant de les retrouver, vont tout faire pour rester en vie et s’échapper du Village des Ombres…

En savoir plus sur le Village des Ombres sur Allociné.

My Review : 

Ma Note : Globalement Esthétiquement Satisfaisant/ Tarif Réduit quand même recommandé – 2,5/5

Ah ! Le fantastique français ! A chaque fois, il nous fait trembler de peur… Mais pas pour les bonnes raisons…😆

Ce qui est globalement dommage, parce que, parfois, il y en a des bons, comme Saint-Ange, par exemple. Le Village des Ombres, lui, se situe entre deux.

Premier film de Benhammou, le Village aurait pu mieux s’en sortir, il faut le dire.

Pour lui, le réalisateur a une complète maîtrise de sa mise en scène.  Le film est très beau, et cette beauté est encore plus accentuée par ses travellings et ses séquences. Rien à redire. Les contrastes sont merveilleux, et on se prend à frissonner devant ce Ruiplec qui semblent vivant et animé de bien mauvaises attentions.

Le choix a été fait par le réal et le scénariste  de ne pas faire de leur bébé un objet sanguinolent et gore à faire gerber – ce qui est devenu la définition actuelle du genre, pour le meilleur mais surtout pour le pire -, mais plutôt de s’inspirer du cinéma espagnol et d’un de ses meilleurs films récents, l’Orphelinat. Le résultat est dans la forme bien plus élégant, racé, presque, et aurait pu donner un très bon film.

« Aurait pu », car, si la forme est impressionnante, le fond, lui, ne supporte ps la critique. Le film est alourdi par deux choses : des acteurs pas convaincants mais alors… vraiment pas😮  – et un trop plein de figures narratives. En effet, le film nous harcèle de flashbacks, et autant le contenu de presque tous est intéressant et constructif, autant la quantité de ces rajouts coupent littéralement la chique à l’intrigue principale et empêche de vraiment se prendre au jeu.

Le Village des Ombres se retrouve donc, faute à un scénario à structure hachée, relégué au rang des échecs français à faire du fantastique. On attend malgré tout Benhammou le jour où il aura un vrai scénariste à ses côtés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s