SOLOMON KANE ♥♥

Réalisé par Michael J. Bassett
Avec James PurefoyMax von SydowPete Postlethwaite, etc.

Date de Sortie Française : le 23 Décembre 2009

Synopsis :

Dans un XVIe siècle ravagé par les guerres, le capitaine Solomon Kane est une redoutable machine à tuer, aussi brutale qu’efficace. Armé des pistolets qui font sa marque, de sa dague et de sa rapière, lui et ses hommes laissent libre cours à leur soif de sang alors qu’ils combattent au nom de l’Angleterre d’un continent à l’autre. Pourtant, lorsque Kane décide d’attaquer une mystérieuse forteresse quelque part en Afrique du Nord, sa mission va prendre un tournant fatal… Un par un, ses hommes sont décimés par des créatures démoniaques, jusqu’à ce qu’il reste seul face à l’envoyé du diable, venu des profondeurs de l’Enfer pour s’emparer de son âme atrocement corrompue. Kane parvient à s’échapper, mais il sait qu’il doit maintenant se racheter en renonçant à la violence et en se consacrant désormais à une vie de paix et de pureté.Sa nouvelle spiritualité ne tarde pas à être mise à l’épreuve lorsqu’il revient dans une Angleterre dévastée par des hommes diaboliques à la solde d’un être masqué terrifiant, l’Overlord…

En savoir plus sur Solomon Kane sur Allociné.

My Review :

Ma Note : Presque douloureux/ Vous survivrez sans – 2/5

Ah ! Mais c’est qu’il était pas mal ce téléfilm ! ^^

Parce que c’est bien ce que cela aurait du être : un téléfilm. Ou une sortie DVD direct… Je ne sais pas trop…

J’ai bien aimé James Purefoy dans Rome et dans The Philanthropist – c’est ce qui m’a motivée d’ailleurs pour Solomon – mais là… et bien autant dire que l’acteur est gâché par le film.

Un scénario cliché – mais bon, si on veut de la fantasy originale, mieux vaut acheté un livre, c’est plus sûr. Des dialogues sympa dans une BD, mais pour un film avec un ton aussi sérieux, plus élevés, ça aurait été mieux. Une VF bien moyenne…

Il y avait du potentiel sur le thème de la rédemption et de la damnation, et on est franchement passé à côté…

Même pas réussie à me mettre dedans, et pourtant je suis friande du genre. Dommage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s