Burn Notice

Genre : Action, Espionnage

Première diffusion américaine : 28 Juin 2007 sur USA Network

Première Diffusion française : 5 Février 2009 sur W913°Rue puis M6.

Production : Terminée.

Page OfficielleBurn Notice

Saisons 1 (13 épisodes) – 2 (16 épisodes) – 3 (16 épisodes )4 (18 épisodes)5 (18 épisodes) – 6 (18 épisodes) – 7 ( 13 épisodes).

Synopsis :

Alors qu’il est en mission au Nigéria, l’agent secret Michael Westen apprend, sans préavis et sans doute au plus mauvais moment, qu’il a reçu une « Burn Notice » : il est viré. De retour au pays, il découvre que le gouvernement l’a mis sur la touche, et il ne sait pas pourquoi. Bloqué à Miami, il ne peut plus contacter son supérieur et son compte en banque est verrouillé… Il va devoir compter que sur lui-même et les quelques personnages qui lui parlent encore pour démêler la situation : Fiona, ex-militante de l’IRA, experte en armes et explosifs, et Sam Axe, une connaissance qui a la mauvaise manie de balancer des infos sur Michael au FBI.

Casting :

Personnages principaux

N’importe qui serait ravi d’être coincé sur les belles plages sablonneuses de Miami… Mais pas Michael Western. Suivi en permanence par une équipe du FBI, talonnée par une ex avec un léger penchant pour la violence, il est en plus harcelé par une mère hypocondriaque qui l’appelle 30 fois par jour. Et ce ne sont que les cadets de ses soucis. Après 10 ans de bons et loyaux services passés en mission en Europe de l’Est et ans les pays de l’OPEC, Mike vit le pire cauchemar de tout espion. Dans le monde merveilleux des opérations sous couverture, quand vous êtes licenciés, il n’est pas question de petit coup de fil des  RH et d’une montre ne or. En pleine mission de négociation avec des marchands d’armes nigériens, tandis qu’il va utiliser un code d’activation bancaire lié à la mission, il découvre… que son code est annulé. Mike est grillé. Échappant de justesse, il se retrouve embarqué de force pour Miami où ses identités sont red-flaggée auprès de toutes les agences gouvernementales. Impossible pour lui de quitter la ville. Ses comptes bancaires sont gelés et… et bien,  ce n’est pas comme si il pouvait amener son CV à l’ANPE…

Belle et redoutable ex-militante de l’IRA, experte en armes et explosifs, elle entretient une relation amoureuse ambiguë avec Michael. Elle n’hésite pas à régler ses problèmes ou ceux de Michael par la force. Fiona reproche sans cesse leur rupture à Michael et cherche à avoir des explications.

Militaire à la retraite, Sam court après l’argent et les femmes. Il est aussi porté sur l’alcool cependant il reste une précieuse aide pour Michael. Obligé de jouer double-jeu, il renseigne le FBI sur les activités de Michael, car l’agence menace de lui retirer sa retraite s’il ne coopère pas.

Fumeuse impénitente, Madeline est la mère de Michael. Un peu écervelée sur les bords avec des tendances à l’hypocondrie, elle utilise un chantage affectif sur Michael pour lui demander divers services.

Les Bonnes Raisons de regarder Burn Notice :

  1. Le casting. Jeffrey Donovan incarne un Michael Western complet, capable de multiples expressions claires pour le spectateur, mais aussi d’action effrénée. D’ailleurs, en 2009, son cachet a été plus que doublé. Le personnage de Gabrielle Anvar/Fiona est excellent de colère affichée – chose rare pour les personnages féminins – et Bruce Campbell… ben c’est Bruce Campbell, quoi 😀 Même le personnage de Madeline est utile, sorte de talon d’achille et figure maternelle pour toute l’équipe.
  2. Le Voice Over. Afin de rendre le tout plus crédible, chaque moment « James Bondien » est expliqué en voix off par Donovan. Cela va de petits conseils en situation de combat de rue, à comment fabriquer une bombe artisanale inoffensive. Et ça, ben c’est trop cool ! Et puis cela évite les temps morts.
  3. La nostalgie McGyver. Voir Mike se tirer de situation impossible en se servant de 3 fois rien, c’est comme regarder des vieux épisodes de McGyver. Avec un type mignon en prime.
  4. Des méchants… méchants. Et méprisables. Franchement psychotiques/sociopathes/mégalomanes selon la saison. Qui donnent envie que d’une chose, leur péter la gueule, les tuer, puis de les ressusciter histoire de les re-tuer.Surtout les gros méchants de l’arc principal.

Récompenses:

Edgar Allan Poe Award

  • 2008 Récompensé pour Meilleur Scénario pour une Série Télévisée (Mystère) pour le Pilote.

ASCAP Film & TV Music Award

  • de 2008 à 2012 Récompensé 5 fois pour la Meilleure Série Télévisée.

Emmy Award

  • 2010 Nominé pour Meilleure Second Rôle Féminin (Sharon Gless)

Peoples Choice Awards

  • 2010 Nominé pour Obsession Télévisuelle Favorite.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s