Fairly Legal

Genre : Drame, Drame Juridique, Comédie Dramatique.

Première diffusion américaine : 20 Janvier 2011 sur USA Network.

Première Diffusion française : 11 Avril 2011 sur 13°Rue sous le nom de Facing Kate.

Production : Arrêtée.

Page Officielle : Fairly Legal

 Saisons 1 (10 épisodes) – 2 ( 13 épisodes).

Synopsis :

Kate Reed est l’une des meilleures avocates du barreau de San Francisco. Mais, révoltée par toutes les injustices du système judiciaire dont elle est le témoin , elle change de métier, quitte la cabinet de son père et devient l’anti-avocat par excellence : une médiatrice… Jusqu’à ce que son père décède…

Casting :

Personnages principaux :

Kate Reed est une avocate «en indisponibilité». Frustrée par la rigidité du système juridique, elle a cessé de pratiquer le droit pour exercer la justice sous un angle différent : En tant que médiatrice. Bien que passionnée et compétente dans son travail, les qualités de Kate pour résolution des conflits ne se traduisent pas toujours…  dans sa vie personnelle ! Elle se retrouve fréquemment en affrontement avec sa jeune belle-mère Lauren –la nouvelle boss de Reed & Reed, l’entreprise familiale fondée par son père récemment décédé– ou avec son pas-tout-à-fait-ex-mari Justin, un Procureur adjoint. Mais quelques orteils écrasés ne sont qu’un petit prix à payer au regard de ses objectifs. Peu importe ce que Lauren, Justin, ou la Loi prise à la lettre pourraient dire, Kate va faire ce qu’il faut pour se battre pour ce qui est juste.
Intelligente, méticuleuse et avec un profond sens des affaires, Lauren a connu beaucoup d’hommes avant de trouver la perle rare en Teddy Reed, père de Kate.  La mort récente de Teddy, et donc l’héritage et la promotion au poste de directeur associé de Reed & Reed qui s’en est suivi, ont contraint Lauren à également  tenir le rôle de surveillante de sa belle fille rebelle. Sur ses épaules reposent la survie de la société. Et tout celà alors que Lauren pleure la perte de l’amour de sa vie. Capable mais inexpérimentée, Lauren est parfois dépassée par les évènements… mais elle ne laissera pas couler Reed & Reed sans se battre.
Adjoint au Procureur de la ville de San Francisco, Justin voit le monde –et le droit– en noir et blanc. Sa foi inébralable dans le système judiciaire constitue un point de vue diamétralement opposé àsa quasi-ex-femme, Kate. Ce conflit ponctue régulièrement de petits engagements verbaux la guerre philosophique qu’ils se livrent. Mais en dépit de leurs approches différentes, Kate et Justin se sont chacun engagés à ne pas franchir de ligne dangeureuse, et l’alchimie qui les lie est indéniable. Il n’est pas étonnant qu’ils se retrouvent occasionnellement au lit pour tenter de régler leurs différents… Parfois même au mépris de la politique « no pyjama » (on ne dort pas chez l’autre) de Kate !
L’assistant de Kate. Leonardo est un homme plein de ressources et imperturblable. Grâce à ses relations nombreuses et variées, il semble avoir la capacité de prévoir d’instinct ce dont Kate a besoin, avant même que celle-ci ne le sache, et d’y répondre ! Leonardo est précieux pour Kate. Dévoué et d’un grand soutien, même lorsque celle-ci use de méthodes peu conventionnelles, Leo n’en est pas pour autant un révérencieux ou un arriviste ; il attend juste le bon moment pour se lancer. En attendant, il encaisse les chèques de Reed & Reed… et travaille à côté sa vraie passion : Écrire un roman graphique inspiré des Watchmen !

Les Bonnes Raisons de regarder White Collar :

  • Les personnages. Comme souvent le cas dans les séries de la chaîne USA – et comme si bien indiqué dans leur pub Characters Welcome -, la série n’est pas tant à propos de l’activité de son héroïne, mais plutôt sur sa personnalité et ses interactions avec ses contemporains. Et sur ce point, ils ont tout juste. Kate est très bien interprétée par Sarah Shahi – dommage que le scenar du pilote la ‘sur-vende’, ce qui peut bloquer un peu le spectateur, parce que ce n’était même pas nécessaire d’en arriver là. On essaie de comprendre pourquoi elle et Justin se sont séparés, on prend son parti dans sa longue série de frictions avec Lauren, on est impressionné par ses rapports avec son bras-droit assistant. La première saison est pour ainsi dire portée par cela bien plus que par ses médiations.
  • Le ton. Sans être trop moralisateur, Fairly Legal est un legal rafraîchissant et drôle, même s’il e brille pas non plus d’ingéniosité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s