Dead Set

Genre : Horreur, Post-Apocalyptique

Première diffusion britannique: 27 Octobre 2008 sur E4.

Première Diffusion française : 17 Octobre 2009 sur Ciné Cinéma Frisson, puis Paris Première.

Production : Terminée.

Page OfficielleDead Set

Saisons 1 (5 épisodes).

Synopsis :

En ce soixante-quatrième jour d’émission, il ne reste plus que sept candidats dans le loft de Big Brother et, ce soir, l’un d’eux est sur le point d’être éliminé. L’excitation ets à son comble dans les coulisses et sur le parking des studios où s’entassent les fans en furie. Cependant, une vague d’émeutes d’origine inconnue semble se répandre à grande vitesse dans tout le Royaume-Uni. Les flashes spéciaux d’information se multiplient sur les différentes chaînes de télévision. Une panne générale des réseaux téléphoniques ajoute à la confusion. Malgré le chaos, l’émission est lancée et c’est la candide Pippa qui quitte le loft. Tandis qu’elle accorde une interview à la présentatrice Davina McCall, le public est attaqué par des morts-vivants affamés. La panique est totale et chacun tente d’échapper tant bien que mal aux assaillants. Patrick, le producteur, s’abrite dans une loge en compagnie de Pippa. Kelly, une jeune assistante, parvient à se réfugier dans un bureau. A quelques kilomètres de là, Riq, le petit ami de Kelly, a quant à lui échappé aux zombies et erre dans les rues de Londres. Tous n’ont plus qu’une idée en tête : rejoindre le loft où les zombies ne peuvent entrer. Coupés du monde extérieur, les candidats de Big Brother, eux, n’ont rien remarqué de l’attaque et continuent l’aventure comme si de rien n’était.

Casting :

A 23 ans, Kelly bosse comme assistante sur le plateau de Big Brother. De nature préoccupée, son job la dérange d’un côté, emploi mal payé, mais également source de stress incessante, mais lui plait quand même. Kelly s’inquiète également de son collègue Danny. A force de passer des journées entières à bosser ensemble, les choses entre eux sont devenues plus… intimes, et maintenant, Kelly est embarassée, déjà prise depuis 4 ans. Et en plus, son petit ami aimerait bien savoir où elle  a passé la nuit… Mais tout ceci va lui paraître très rapidement très futile…

Londonien de 23 ans, Riq est un cynique armé de réparties cinglantes. A sa sortie d’université, il a enchaîné les boulots ingrats desquels il s’est fait licencier à chaque fois. Il travaille maintenant comme livreur pour un supermarché, mais rêve de devenir DJ. Même si cela fait 4 ans qu’il sort avec Kelly, il réalise peu à peu que leurs routes vont être amenées à se séparer un jour ou l’autre.

Agé de 24 ans, malin mais très fier, Space est un solitaire qui se méfie de tout le monde, à part lui-même. Il est observateur, mais les autres colocataires le considère comme… un satellite. Il aimait bien Pippa, qu’il considérait comme persécutée par les certains. Maintenant, il va devoir apprendre à s’intégrer s’il veut survivre.

Patrick est le producteur. Il ne vit que pour son travail et son émission. Approchant de la quarantaine, Pat a commencé à bosser dans le show-business dès sa sortie e fac, et a mis la main à la pâte d’à peu près toutes les émissions de télé-réalité britannique. Très ambitieux, il se voit déjà contrôler une es plus grosses chaînes de télé dans quelques années. Et rien ne l’en empêchera.

Lourdaud, Marky est le genre de coloc’ que vous adorez ou détestez. Il se considère comme un comique-né,  même si son humour se limite à persécuter les autres et faire des blagues vaseuses. Tête brûlée et grande gueule, il a divisé le casting de Big Brother, et est déjà parvenu à se faire Veronica.

A 28 ans, cette banlieusarde pensait vraiment que Big Brother serait le tremplin rêvé pour atteindre son objectif : devenir présentatrice. Ou une actrice. Ou un top model. N’importe quoi, du moment qu’elle est célèbre. Prête à se servir de faveurs sexuelles pour atteindre son but, elle sera celle à avoir le plus de mal à accepter la réalité. Dire Adieu à la gloire lui fait presque plus peur que les zombies.

Pippa est parvenue par sa seule personnalité à diviser les habitants du loft et la Grande Bretagne. Nominé trois semaines d’affilée, la plupart considère que sa naïveté et son ignorance ne peut être possible et n’est qu’un jeu de rôle. Elle fond en larmes pour n’importe quoi et seul space semble tolérer sa personnalité.

A 43 ans, Joplin est le locataire le plus haï par les spectateurs – du moins quand ils étaient vivants. Son défaut : ce n’est qu’un imbécile pompeux. Chaque incident au loft est commenté par une de ces rageuses diatribes, tandis que tous sont conscients de son hypocrisie – et du regard salace qu’ils jettent à toutes les habitantes.

Favori des spectateurs, Grayson est un show-man de 27 ans. Connu dans son quartier pour son spectacle de drag-queen, Grayson a la langue acérée, et un sens du style encore plus affûté. Face à un vrai danger, comment la Reine du Melodrame va-t-elle réagir?

A 26 ans, Angel se décrit comme quelqu’un de franc et qui appelle un chat, un chat. elle n’a pas de temps à perdre avec Pippa et ses pleurnicheries, et encore moins avec Veronica et sa dévalorisation volontaire. Elle ne joue peut-être pas dans la même catégorie que Grayson, mais elle est ravie d’être sa complice – critiquant et bavant sur tous les autres locataires.

Alex est une célibataire de 3′ ans qui gère un magasin de vêtements pour enfants. Sur-qualifiée pour ce travail mais traînant derrière elle une série de casseroles affectives, elle n’est pas très contente de sa condition. De nature distante et méfiante, elle semble être la mieux équipée pour faire face à ce qui arrive.

Claire est une productrice tv expérimentée qui travaille sur Big Brother avec Patrick depuis des années. Contrairement à lui, elle est appréciée par son équipe et se considère comme un tampon nécessaire entre les 2. elle est devenue en quelque sorte un mentor pour Kelly.

Les Bonnes Raisons de regarder Dead Set :

  1. Le 120° degré. Evidemment. Quand on vous parle d’une mini-série où des morts-vivants attaquent un plateau d’émission de télé-réalité, je pense que vous voyez tous la satyre arrivée avec ses gros sabots.
  2. La-dite satyre. Déjà, la présentatrice de Big Brother dans Dead Set, c’est la vraie. Ensuite, c’est une succession d’actions, de caméos et d’allusions :  le producteur coincé avec la blondasse/radasse de service, la foule – encore vivante – qui se presse, prête à s’entre tuer, pour voir leurs « stars » sur le plateau du prime, avec ensuite, le même comportement de la dite-foule une fois morte et affamée. Les stratégies d’alliances/trahisons entre candidats pour survivre face aux zombies – finalement assez comparable aussi à celles pratiquées dans les vraies émissions. Les candidats ne sont vraiment pas flatteusement décrits, et leurs morts est parfois même assez « justifiées ». Faut avoir du recul, c’est moi qui vous l’dit, pour faire ça.
  3. Un avertissement cependant. Certaines scènes sont super gores. Alors pour les moins fragiles, on s’y fait, mais pour les autres… C’est possible que ce soit too much et que passiez devant la critique tant certaines scènes écoeurantes sont abusées. Et Dead Set n’est pas non plus d’une profondeur géniale. C’est un Big Borther assaisonné de zombies. Ni plus, ni moins. N’allez pas chercher plus. C’est pas le but.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s