Life

Genre : Policier / Police Procedural, Drame

Première diffusion américaine: 26 Septembre 2007 sur NBC.

Première Diffusion française : 4 Mars 2009 sur TF1 puis TMC.

Production : Arrêtée.

Page OfficielleLife

Saisons 1 (11 épisodes) – 2 (21 épisodes)

Synopsis :

Le lieutenant Charlie Crews est réintégré au sein de la police de Los Angeles après avoir passé douze ans en prison pour un triple homicide pour lequel il a finalement été innocenté. Il est chargé d’enquêter sur le meurtre d’un jeune garçon avec sa nouvelle coéquipière, Dani Reese. Convaincu qu’il a été l’objet d’une conspiration, Charlie est prêt à tout pour élucider les circonstances qui ont conduit à son incarcération.

Casting :

Personnages principaux

  • Damian Lewis : Inspecteur Charles « Charlie » Crews Jr.

Charlie Crews est un flic à part. Le genre complexe qui cherche le moindre grain de sable sur une scène de crime. En 1995, officier de la police de Los Angeles (LAPD), il est emprisonné à tort pendant 12 ans, après l’assassinat de la famille de son ami Tom Seybolt. Souvent violenté par les détenus, il connaît le pire en prison jusqu’à sa sortie en 2007, quand il est innocenté grâce à des tests ADN. Réintégré au LAPD, il est promu inspecteur. Mais il a perdu sa femme, ses amis, et une partie de sa vie.

Sa vision des choses est désormais radicalement différente. Riche (la ville lui a versé 50 millions de dollars en dommages et intérêts), amateur de fruits frais et de la zen attitude, il résout les crimes avec flegme et calme, déstabilisant sa jeune supérieure Dani Reese. Son objectif : rattraper les années perdues et surtout trouver les organisateurs de l’étrange conspiration dont il a été victime…

L’inspecteur Dani Reese n’a pas un tempérament de petite fille sage. Nouvelle coéquipière de Charlie Crews, et accessoirement sa supérieure hiérarchique directe, elle retrouve son poste au département des crimes et homicides après une sombre période teintée d’alcool, de sexe et de drogue. D’abord irritée par le comportement étrange de son collègue, elle finit par lui trouver des qualités indéniables en tant qu’enquêteur. Son credo : retrouver foi en elle et en finir avec ses vieux démons.

Colocataire et conseiller financier de Charlie Crews, Ted Earley est un faux calme. Ancien P-DG et requin de la finance, il est emprisonné en même temps que Charlie pour avoir détourné une partie des pensions de retraites des employés de son entreprise. Ted, qui sans Charlie aurait été mortellement agressé au pénitencier, s’est juré de le soutenir jusqu’à sa sortie et de l’aider à gérer sa fortune naissante. Sans contrepartie…

L’officier Bobby Stark est l’ancien partenaire de Charlie Crews. Lorsque ce dernier est accusé du triple meurtre de la famille Seybolt, Bobby ne témoigne pas en sa faveur, cédant à de multiples pressions de son entourage. Douze ans après, Bobby va tout faire pour renouer avec Charlie, de retour au commissariat, et tenter de retrouver la complicité qu’ils avaient avant le drame. Va-t-il y parvenir ?

 

Les Bonnes Raisons de regarder Life :

  1. Damian Lewis. Life fait sans l’ombre d’un doute parti des procedural les moins réalistes :  vous imaginez, vous, un service de police, qui, non content d’admettre sa bavure, accepterait un ex-détenu dans ses rangs?… Mouais, hein? Rien que ça… Et je ne vous parle même pas de la théorie du complot par des puissants qui laisse Charlie re-enquêter… Cependant, Damian Lexis, il faut bien le dire, éclate tout dans ce rôle. Acteur méconnu, tandis que ses petits camarades de classes Joseph Fiennes et Daniel Craig raflent les gros cachets, dans Life, il interprète un flic tout en ombres et lumières, proférant tantôt des proverbes zen avec désinvolture sur une scènes de crimes, pour mieux nous surprendre, lorsque, seul, la carapace se fissure, la colère et la frustration accumulées remontent à la surface, et les proverbes désinvoltes se transforment en mantras qu’il se répètent inlassablement pour rester sur le droit chemin, même si parfois, cela ne suffit pas.
  2. Les retournements. La plupart des procedurals sont, il faut bien l’avouer, les mêmes. Prenez un CSI/Les experts, ou un New York : Police Criminelle, et vous aurez sensiblement la même recette. Life a un petit truc en plus qui diffère, grâce à la quête de Charlie pour remonter la piste du complot qui l’a amené en prison et tué son ami. Dommage que la série ait été stoppée à la seconde saison sans vraie conclusion.
  3. Le héros. Lumineux malgré tout. Le mec a raflé le gros lot, et s’est acheté une maison gigantesque… mais pas de meubles. Sa nouvelle Maserati se fait criblée de balles par un malfrat? Pas grave, il roule quand même dedans. Bien qu’il ait faim de vérité, Charlie Crews a également faim de vie et d’expériences. Ce qui laisse place à suffisamment d’humour et de légèreté.

Récompenses :

AFI Award

  • 2008 : Récompensé pour Meilleure Série Télévisée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s