Ripper Street

Genre : Policier/Drame/Historique

Première Diffusion Britannique :  le 30 Décembre 2012 sur BBC One.

Première Diffusion Française : Inconnue.

Production : En cours

Série renouvelée pour une seconde saison en 2014.

Page Officielle : Ripper Street

Ripper-Street-review-1024x709

Saisons : 1 (8 épisodes) – 2 (8 épisodes – à venir en 2014)

Synopsis : En avril 1889, six mois après la disparition de Jack l’éventreur, l’est de Londres commence à retrouver un semblant de paix inespérée après le règne de l’impitoyable tueur. Une bouffée d’oxygène pour les hommes de la Division H, le district de police chargé de maintenir l’ordre dans le chaos de Whitechapel. L’équipe est composée de l’inspecteur Edmund Reid, un brillant enquêteur hanté une tragique erreur du passé, et de ses fidèles camarades, le sergent Bennett Drake et le capitaine Homer Jackson, sorte de consultant/médecin légiste. Ensemble, ils vont tenter de maintenir la justice dans cette époque troublée.

Casting :

Personnages Principaux : 

Matthew MacFadyen : Inspecteur Edmund Reid

Chef de la division H, Reid était un des détectives en charge de l’enquête sur les meurtres de Jack l’Eventreur (au côté de l’historiquement acclamé Abberline). Mais contrairement à Abberline, Reid n’est pas retourné à Scotland Yard une fois le dossier classé. Il est resté à Whitechapel, là où il a passé les deux dernières années de sa vie, patrouillant encore et encore les mêmes rues, les mêmes rues que celles qu’ils parcouraient à la poursuite de Jack, les mêmes rues qui lui rappellent constamment son échec (Jack n’a jamais été arrêté, les meurtres ont juste cessé, pour rappel).  Marqué par une tragédie, dont il porte encore la blessure à l’épaule, Reid croit malgré tout en un meilleur avenir, Il est devenu ainsi un pro-technologie, n’hésitant pas à utliser de nouvelles sciences pour ses enquêtes, mais est aussi devenu progressivement un athée.

Jerome Flynne : Sergent Bennett Drake

Drake est le bras droit de Reid. Une brute d’enquêteur, qui, une fois dépourvu de son uniforme, ne se distingue pas vraiment des malfrats qu’il chasse. Ex-militaire, il est également profondément loyal à Reid. C’est en effet l’inspecteur qui fut le seul à voir le potentiel en lui, au delà de son aptitude à briser les crânes. Drake ne se pense pas meilleur à ceux qu’il arrête, contrairement à de nombreux policiers de l’époque. Il a connu les horreurs de la guerre et sait quelles monstruosités les hommes – lui inclus – sont capables de commettre – horreurs qui ne cessent de le hanter. Par dessus tout, il rêve de s’élever au dessus de son passé, et de son statut de « brute ».

Adam Rothenberg : Capitaine Homer Jackson

Chirurgien de l’armée américaine, Jackson est expert dans le domaine balbutiant de la médecine légale. Enrôlé par Reid à cause de son aptitude à autopsier efficacement le corps des victimes, Jackson est aussi brillant que peu fiable. Il a un flemme pour le vice sous toutes ses formes : alcool, femmes, drogues, jeux. Drake le déteste, inquiet de l’attachement que son supérieur porte à l’américain, tandis que le reste de la division le considère avec méfiance.  mais Reid ne voit que son génie… et à la Division H, ce que Reid veut, Reid l’obtient. Jackson a également un secret bien à lui. Il a fui les US à cause d’un « incident » avec Long Susan, et a choisi de se réfugier à Whitechapel spécifiquement à cause de la réputation de chaos et de criminalité du quartier.

Myanna Buring : Long Susan

Pour les mêmes raisons que Jackson, « Long » Susan Hart se terre à Whitechapel. Son passé demeure un mystère, mais elle semble exceller dans la gestion d’affaire, et avoir développer une grande aptitude à la survie. elle dirige maintenant le bordel le plus salubre du quartier. Même si cela l’irrite au plus haut point, Jackson entre et sort à sa guise de son lieu de travail, y squattant une des chambres. Leurs accrochages bruyants poussent les pensionnaires de Susan à se questionner sur les raisons de leur cohabitations, mais tout ce bruit cache en fait une tendre affection l’un pour l’autre. Malgré la nécessité de faire profil bas, Susan est très protectrice envers ses filles, et agira toujours pour les défendre, protéger et subvenir à leurs besoins – même si cela est parfois contre un certain retour de faveurs.

Les Bonnes Raisons de regarder Ripper Street : 

  1. Le trio d’enquêteurs. Ici pas de maillon faible, que ce soit dans les personnages ou dans les acteurs. On a Reid,  qui n’a de cesse de ramener la paix dans le quartier et qui est poursuivi par son sentiment d’échec face à la non-arrestation de Jack L’Eventreur, et Macfayden semble parfaitement taillé pour ce personnage du XIX° au passé tourmenté. Drake, qui n’a pas peur de se salir les mains mais qui donnerait tout pour ne plus être hanté par ses démons. Les fans auront déjà remarquer ce bon vieux Flynne dans le rôle de Bronn dans Game of Thrones. Et Jackson, en décalage sur les autres, tel.. un américain au milieu de britanniques. Tous les trois ont leur passé chargé, tous les trois luttent pour garder la tête hors de l’eau.
  2. La qualité générale. Le scénario est bien écrit, le développement des personnages est intéressant voire ambitieux. La reconstitution du Londres de l’époque est assez impressionnante, de même que l’idée de résoudre des crimes sans l’aide des Experts Miami et de leur armada d’appareils.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s