The TOURIST ♥♥

Réalisé par Florian Henckel von Donnersmarck
Avec Angelina JolieJohnny DeppTimothy Dalton, etc

Synopsis :

Pour se remettre d’une rupture amoureuse, Frank, simple professeur de mathématiques, décide de faire un peu de tourisme en Europe. Dans le train qui l’emmène de Paris à Venise, une superbe femme, Élise, l’aborde et le séduit. Ce qui commence comme un coup de foudre dans une ville de rêve va vite se transformer en course-poursuite aussi énigmatique que dangereuse…

En savoir plus sur The Tourist sur Allociné.

My Review :

Ma Note : Presque douloureux/ Vous survivrez sans – 2.5/5

La note peut paraître un peu dure, certes. Cependant, deux aspects du film m’ont particulièrement déçue.

Le but du film n’est pas de réfléchir, mais bien de suivre les péripéties qui arrivent à Frank, prof de Maths et touriste américain impliqué malgré lui dans une chasse à l’homme européenne. Et c’est là qu’apparaît mon plus gros problème avec cette adaptation US d’Anthony Zimmer.

Autant l’interprétation d’Elise, par Angelina Jolie, m’a paru crédible, autant celle de Frank par Johnny Depp, ne m’a franchement pas convaincue. Etait-ce parce que Depp n’était pas l’acteur qu’il fallait pour ce film? Je dirai que cela dépend franchement de ce que voulait faire l’équipe de réal./prod. Cependant, j’ai eu du mal à conceptualiser l’acteur comme un voyageur lambda – ne serait-ce que de part sa notoriété, son charisme et ses choix de rôles précédents. Bref, pour moi, il est victime de son image.

Hors, cela a complètement ruiné la crédibilité de son personnage, y compris son choix de le jouer maladroit/comique à la Peter Sellers. Et ne me lancez pas sur le manque de complicité entre les 2 acteurs principaux, qui a fait que leur relation amoureuse, quelque chose de complètement creux.

Ajouter à cela une intrigue cousue de fil blanc, des rebondissements attendus et une fin, de fait, prévisible. Et voilà !

Le reste du casting rattrape un petit peu le coup, ce qui évite pour moi à The Tourist la malédiction du « Affligeant/ A éviter comme la peste ».

Angelina Jolie/Elise, avec une interprétation qui m’a rappelé Grace Kelly, n’était peut-être pas à son apogée, mais pas mal quand même.

Paul Bettany, en inspecteur John Acheson, était également très satisfaisant comme à son habitude. Et cela fait plaisir de revoir brièvement Timothy Dalton sur grand écran.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s