SYMPATHY FOR MR VENGEANCE ♥♥♥♥

Réalisé par Park Chan-wook
Avec Song Kang-HoShin Ha-KyunDoona Bae, …

Date de Sortie Française : le 3 Septembre 2003

Synopsis :

Ryu est un ouvrier sourd et muet, dont la soeur est en attente d’une opération chirurgicale. Son patron, Dongjin, est divorcé et père d’une petite fille. Young-Mi, la fiancée de Ryu, est une activiste gauchiste.

Lorsque Ryu perd son emploi et voit diminuer les chances d’opération de sa soeur, elle lui propose de kidnapper la fille de Dongjin. La rançon obtenue servirait à pouvoir soigner la soeur de Ryu. Mais le plan parfait tourne à la catastrophe…

En savoir plus sur Boksuneun naui geot sur Allociné.

My Review :

Ma Note : Excellent/ A ne pas rater – 4/5

Avertissement : Le postulat de Park Chan-Wook pour son triptyque est simple : démontrer, par ses trois films, tous les aspects de la vengeance. En ressort donc trois films possédant finalement peu de points communs, vraiment dissemblables, que ce soit par leurs personnages, leur contexte et même leur réalisation. Le réalisateur nous donne ici un exercice de style et de polyvalence monstrueux, et de qualité égale. La seule nuance d’appréciation sera en chacun de nous, selon le film qui vous parlera le plus, car la vengeance est, après tout, quelque chose de très personnel

Sympathy for Mr Vengeance sera l’aspect de la vengeance présenté le plus froid, selon moi.

Avec une réalisation très figée et franchement austère qui, sur le coup, peut nous choquer, nous Occidentaux –, la caméra de P C-W va nous amener à découvrir le quotidien dur et impitoyable d’un jeune ouvrier handicapé. Véritable critique sociale d’un pays asiatique où le capitalisme exacerbé ne peut exister sans écraser sa population ouvrière, la première moitié du film va nous amener autant vers les éclats de rire que vers le choc, chaque plan étant savamment structuré afin de faire ressortir tous les contrastes d’une vie difficile, plus proche de la survie qu’autre chose et où la violence est toujours sous-jacente.

Cette introduction permet deux choses : une empathie immédiate pour les personnages, et une justification humaine et spontanée de leurs actes, aussi mauvais que puissent être les choix des personnages, et aussi inévitables qu’apparaissent les conséquences.

La deuxième partie prend place après le double drame, déclencheur de la partie ‘vengeance’. Une fois encore, la technique narrative, et cette maudite caméra font que les plans marquent, choquent et reste graver dans la mémoire. Je ne vous spoilerai pas le reste !

Les acteurs sont dignes du chef d’oeuvre, notamment Shin Ha-kyun dans le rôle de Ryu, qui arrive à faire passer toutes ses émotions sans une seule ligne de dialogue.

Totalement dérangeant par son absence de notion de bien et de mal et la sympathie que l’on éprouve pour Ryu, prêt à tout pour soigner sa soeur, mais aussi pour Dong-jin, père célibataire qui voit sa seule raison de vivre mourir ? Mr Vengeance est ce qu’il est : le compte rendu glacé d’un drame terrible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s